Retour en arrière, je reprend la redaction des articlessur la cote ouest que je n’ai toujours pas eu le temps de finir.

Nous avions donc quitté Port Hedland avec d’autre 4×4 pour nous rendre au parc national Karijini, un des plus beaux parc d’australie.

Au programme : sublimes gorges et piscines naturelles.

Le convoi ! Première fois que je voyageais en australie avec autant de personnes, trois 4×4 et un van. Une photo s’impose !

C’est parti pour la 1ere étape. Une petite cascade avec piscine naturelle. Par cette chaleur on attendait que ca, plouf !

Apres notre rafraichissement direction une autre gorge. Le point de vue donne sur un immense canyon. Superbe.

Le nom du lieu est Circular Pool, plutot évocateur, au fond du canyon se trouve une piscine naturelle toute ronde.

Il ne nous reste que quelques heures avant le coucher du soleil. Sans attendre on descend dans le canyon direction la piscine !

Un panneau indique que la descente est raide, on fait attention.

Certains passage sont à pic, on emprunte alors des petites échelles.

Quand on arrive l’endroit est superbe, parfaite ment circulaire de l’eau goutelette de la roche pour former cette vasque. On se baigne sous un soleil couchant. C’est paisible et rafraîchissant. Rien à dire, juste apprécier !

Lendemain matin c’est reparti pour une autre gorge. On commence par le point de vue avant d’entamer la descente.

On apercoit l’eau vert émeraude qui nous donne déjà envie de plonger dedans.

Encore une autre descente… avant de remonter. Autant vous dire que je préfere nettement les descentes, à chaque fois les remontées sous 40° sont assez hard !

De nouvelles echelles pour les passages délicats. Cette fois ci un des francais ayant le vertige s’arretera là, impossible de descendre pour lui.

Adrian un des allemands à décidé de prendre le chemin le plus court; autant dire tout droit en escaladant… Dingue.

On poursuit avec une autre marche dans une autre gorge. Toutes étant différentes les unes des autres.

Le chemin se fait parfois au ras de l’eau, on croise de superbes plan d’eau, d’un vert translucide. S’y baigner est un pur plaisir. Si paisible…

Nouvelle escalade pour Adrian. La vue doit être pas mal de là haut !

On est parti pour une des plus belles gorges. Une des plus difficile d’accès aussi.

Il y a un pseudo balisage, parfois c’est plus de l’escalade qu’autre chose.

La suite du chemin, et bien c’est tout droit ! C’est pas un probleme avec cette chaleur je serais seche en 2 secondes ! Le probleme c’est plutot ma taille !!

Un peu trop petite, parfois c’était délicat avec le sac !

On s’arrete pour nager dans la gorges. Longue de plusieurs kilometres, il y a de quoi faire !

On arrive au bout de la gorge. Du moins là ou notre équipement nous stop ! La suite c’est du canyoning pur et dure.

Une énorme branche est coincée entre les 2 gorges. C’est délicat mais on y va pour jeter un oeil derrière.

Avec de l’équilibre ca passe !

Dessous c’est le vide, gaffe à pas tomber. Au bout de la branche on peut apercevoir la suite de la gorge et de l’eau vert émeraude encore et toujours.

Une gorge que j’aurais beaucoup aimé faire en canyoning.

Sur le trajet du retour on croise un petit kangourou. Je m’étonne d’en trouver dans les gorges aussi escarpées et de les voir sauter avec une impressionnante agilité sur les paroies rocheuses.

Dernière gorge de la journée. Superbe.

A la fin de la marche on tombe sur une immense piscine naturelle circulaire entourée de gorge escarpée. Personne, tout est calme. La lumière du soir rend les rocher d’un rouge éclatant. C’est vraiment sublime.

Une enorme chambre à air de pneu sert de bouée, Erik en profite pour se la couler douce..

Dernier jour à Karijini, on se dirige vers la dernière gorge avant de quitter le parc.

Les routes sont un pur plaisir à conduire, des virages, des pistes, des paysages à couper le souffle, on ne s’en lasse pas !

On découvre dans cette dernière gorge une série de vasque totalement translucide, entrecoupée e petites cascades. C’est le matin l’eau est fraiche et le soleil brule déjà.

Petite sieste à l’ombre.

Il est temps pour nous de quitter Karijini. Dernier coup d’oeil à cette superbe gorge.

Nous repartirons juste tous les deux avec Erik, nous ne choisissons pas le même chemin que les autres.

On remonte vers le nord pour rejoindre la cote en passant par un autre parc.