Nous entrons enfin dans l’immense parc national Fiordland, au sud ouest de l’ile du Sud. Un sublime parc de Fjords, lacs et montagnes qui renferment quelques unes des plus belles randonnées au monde.

Ce parc exceptionnel couvre plus de 12.000 m² et fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous arrivons par le sud, les pics du parc se dessinent déjà au loin.

Il n’y a pas que des moutons en Nouvelle Zélande, on trouve aussi, à ma grande surprise d’immenses élévages de chevreuil un peu de partout sr l’ile. On les trouvent aussi à l’état sauvage dans les parcs nationaux.

On commence par les lacs du parc. Un peu frisquet pour se baigner, on se contentera de profiter de l’air frais !

On a troqué les chapeaux de cow boys pour des bonnets bien plus chaud !

Quelques balades offrent différentes vue des lacs.

Les forêts sont recouvertes de lichens, ce qui donnent parfois un aspect un peu irréaliste.

Le lichen est en effet presque vert fluo !

Un autre lac du parc.

Ici se trouve une véritable randonnée souterraine que vous pouvez effectué seul, avec une lampe torche. A faire attention quand il pleut car la grotte peut être très vite innondée et les passages sont très étroits.

Les vaches regardent passer les trains, et les moutons les voitures.

Un troisième lac…

Joli cadre pour avoir une petite maison ici…

Sympathique église tout en bois.

Dernières vue sur le lac

avant d’emprunter une longue route pour rejoindre le Fjord Milford Sound, et nous l’a jouer le Seigneur des Anneaux en chemin…