On se dirige maintenant vers Milford Sound un des rare Fjord accessible par la route. 250km à travers des paysages grandioses.

La route part de Te Anau et serpente jusqu’au Fjord Milford Sound. En hiver la route est plutôt dangereuse et sujette aux nombreuses avalanches. Pas de neige prévue pour le moment mais nous avons tout de même les chaines !

La longue route offre de superbes points de vue et autres sites d’intérêts, nous décidons donc d’y passer plusieurs jours. On campe souvent près des lacs.

Qui nous offre de jolies vues au petit matin.

Plage de galets ronds, blancs, gris et noirs.

Ici se trouve le départ d’une des trois plus belles randonnées de Nouvelle Zélande : Milford Track.

J’avais prévue d’en faire une, sublime, qui passe entre autre près d’immenses chutes d’eau de plus de 500 m de hauts. Mais en hiver ces randonnées sur 4 jours sont plus dangereuses et il faut être super bien équipé. Pour prémunir les ponts des avalanches ils les enlève en hiver et il faut être préparé à traverser les torrents à pied… Donc ce sera pour la prochaine fois !

La plupart des randonnée croisent des lacs.

Et on continue la route. Les montagnes du fjord se dessinent dans le fond.

On se retrouve en plein Seigneur des Anneaux. De nombreuses scènes du film ont été tournées ici.

Toujours la même chose, impossible d’arriver a retranscrire en photo l’immensité et la beauté des paysages.

On s’arrête aux Mirros Lakes, un lac qui par un savant mélange de sédiments et de conditions sans vent devient un véritable miroir pour les montagnes environnantes. L’effet est saisissant.

Notez le panneau dans le lac ! Il se lit par effet de miroir.

On poursuit en traversant d’autres lacs.

et des points de vue à couper le souffle.

Juste en face de nous, un aigle est posé sur son arbre. Un peu trop loin pour mon objectif.

La route serpente au milieu des montagnes de plus en plus escarpées. Des dizaines des cascades coulent le long des falaises. Les nuages accrochés aux arbres donnent un effet surnaturel.

On fait quelques marches dans la forêt entre deux averses. Au bout, cascade de dingue, de plusieurs centaines de mètres de haut !

Une superbe vue qui n’était qu’un tout petit panneau indiqué sur une carte. Et bien je ne suis pas décue du détour !!!

Autre balade, autre rivière, autre pont suspendu.

Il pleut énormément ici, le débit est important.

Allez encore un autre, parce que même pas peur maintenant !

Vue sur le lac au reveil…

On arrive au col, à l’entrée du tunnel finit il y a quelques années. Un long travail en raison des mauvaises conditions climatiques. La route est régulièrement fermée en hiver à cause des avalanches.

A l’intérieur c’est pas large et plein de trou !

On se retrouve de l’autre côté, le paysage change, on quitte les pleines et les lacs pour se retrouver en pleine montagne avec de la neige ! Ma première neige en mois de mai !

Jolie vue. Le Fjord nous attend tout au bout de la route.

J’ai hâte d’arriver. En attendant, envol d’un aigle sur les sommets enneigés.