Tout au bout de la route, Milford Sound, un des Fjord les plus visité en Nouvelle Zélande. Le meilleur moyen pour découvrir le fjord reste la voie maritime. Alors c’est parti pour une excursion inoubliable !

On découvre d’abord le Fjord à pied, au bord de l’eau. Il ne faut pas attendre le soleil, il pleut plus de 200 jours par an ici !

Nous sommes déjà chanceux, il ne pleut pas. Et comme certains locaux le disent, le Fjord est encore plus majestueux sous les nuages et même l’orage !

Espérons tout de même qu’on n’essuie pas un orage sur le bateau !

Le meilleur moyen à mon sens pour apprécier toute la splendeur du Fiord et sa vie sauvage reste le canoe. On est en hiver, alors on choisit plutôt le bateau !

Le départ se fait sous les cascades et les sommets enneigés.

Et nous voici au milieu du Fjord. Quand certains rayons du soleil percent les nuages, c’est superbes.

C’est mon premier Fjord, il faut dire que ce n’est pas de partout qu’on peut avoir la chance d’y accéder. Les montagnes très escarpées, les sommets enneigés, le calme de l’eau, c’est vraiment sublime.

Petit rayon de soleil.

Il fait vraiment froid sur le bateau, une petite soupe chaude n’est pas de refus !

C’est l’hiver, donc moins de touristes, on doit être à peine 20 à bord ce qui nous laisse tout le loisir d’apprécier la vue de tous les côtés !

Tout le long du Fjord des cascades coulent le long des falaises. Très escarpées, les paroies des montagnes du Fjord atteignent 1200 m.

On a pas vraiment l’habitude de voir des chutes d’eau se jeter directement dans la mer. Ca renforce la sensation d’un lieu presque surnaturel, féérique, l’impression d’être à l’autre bout du monde. A bien y réfléchir on y est à l’autre bout du monde !

On poursuit longeant le pied des montagnes.

Quel plaisir d’être accompagné par des dauphins !

Le Fjord est également peuplé de baleine et de phoques.

On s’approche des cascades. L’eau douce vient se mélanger à l’eau salée. Alors pour être bien précis, le Fjord est une vallée glaciaire profonde, entourée de montagnes et donc de côtes escarpées, où l’eau douce des torrents se retrouve à la surface et l’eau salée plus dense, en dessous.

Le bateau s’approche près. Si près qu’on peu prendre une bonne douche froide !

On avance lentement, nous laissant tout le temps d’admirer le Fjord.

Nous voici à la sortie du Fjord, la mer de Tasman s’étend devant nous.

Demi tour, on admire cette fois l’autre côte.

Miam, c’est que ca donne faim l’air du large !

Pas de baleine… Pas la peine de scruter l’horizon, ce n’est pas la saison !

Autre cascade

réputée et très photographiée pour l’effet produit par l’eau sur la surface de la mer. Comme une plaque de verre cristalisée. Dure de prendre soi même une photo directement sous la chute sans un appareil adapté !

Sur le chemin du retour on s’arrête à l’observatoire sous marin. Parfois les dauphins viennent jouer autour, moi j’observerais les petits poissons et les coraux.

et des grosses étoiles de mer collées contre les vitres !

c’est l’heure de rentrer au port !

Rayon de soleil et superbe arc en ciel. On ne pouvait pas réver mieux pour terminer cette excursion en beauté. Vous ne serez évidemment pas surpris avec des paysages comme ca si je vous dit que le Fjord a été lieu de tournage du film le Seigneur des Anneaux !

Pour le retour, un seul chemin, la même route que l’on a emprunté, on se régale une nouvelle fois des paysages avant de rejoindre Queenstown.