Arrivée à Coral Bay, on en prend encore plein la vue…

Coral Bay comme son nom l’indique c’est une large bay protégée par une barrière de corail. L’eau y est donc d’un éclatant bleu turquoise, où l’on peut faire du snorkelling, observer plein de poissons et avec un peu de chance croiser d’enormes tortues.

Ceux qui choisissent le canoe ont plus de chance de voir des tortues un peu plus au large.

La bay est un peu plus touristique, on n’y reste pas longtemps.

On est bien plus attiré par la piste qui part à travers les dunes, qu’un australien croisé un peu plus au nord, nous a fortement conseillé.

On abaisse la pression des pneux, le sable est vraiment mou.

Et c’est parti sur notre terrain de jeu, accompagné par nos compagnons de voyages, un autre 4×4 d’un couple belge-allemand.

On serpente à travers les énormes dunes de sables jusqu’à la mer.

C’est vraiment agréable de conduire là, et d’arriver sur des plages superbes,

sans personne à l’horizon… Juste nos 2 4×4.

Une chose que j’aime le plus c’est marcher juste au bord de l’eau, là ou vos pieds s’enfoncent délicatement dans le sable mou.

Erik part explorer les lieux et les spots de snorkelling.

Nous en avons trouvé un chouette. L’eau n’est pas très chaude et le courant assez fort, mais ca vaut le coup d’oeil ! Annelies notre amie belge verra un autre requin. Moi un ca m’a suffit !

On reprend la voiture pour se trouver un coin pour cuisiner et dormir à l’abri du vent, au milieu des dunes. On se bat pour conduite tellement c’est un plaisir !

On a décidé de prendre un raccourci. petit tour au sommet de la dune, pour se prendre la grande descente toute droite :)

Youhouuuuuu !

On trouve un superbe terrain plat au milieu des dunes pour dormir. Le sable est super mou on fait gaffe quand on manoeuvre, c’est tres facile de rester bloqué, après il faut pelleter !

Lire son bouquin devant un coucher de soleil comme ca, au milieu des dunes de sables et bord de mer, ca na pas de prix !

On rentre à la ville de Coral Bay avant de repartir pour la prochaine destination. Un joli oiseau vient nous piquer nos lunch.

On est en ville, j’ai du réseau avec ma clé 3G j’en profite pour donner des nouvelles avant de reprendre la route.